mardi 22 septembre 2015

Billet d'humeur: "A qui la faute?"

Vous avez peut-être déjà eu à faire à un bailleur "social"qui vous propose d'accéder à la propriété alors que cela fait plus de dix ans en (co)locataire que vous constatez des "vices de forme" jamais résolus comme par exemple un réseau électrique souffrant d'hypotension ou quelques murs aux fissures d'Apellation d'Origine inContrôlées ou encore des ruissellements d'eau ne provenant ni d'un compteur, ni d'un joint en mal de silicone...

Si on mettait tout ça bout à bout, on pourrait crier "au Poltergeist"... sans parler de la brochure qui viendrait se glisser sous votre porte sournoisement pour vous rappeler l'accession pendant que vous seriez en train d'éponger l'assurance de la considération distinguée de votre voisin du dessus qui ne se rend pas compte de son incontinence!
Vous pourriez vous dire à ce moment: "oui mais le gardien, il sert à quoi?"
Généralement, le type de gardien(ne), bien que sympathique, qui travaillera pour ce type de grossiste du bail n'aura aucun pouvoir de transmettre vos revendications "outrancières" autres que celles spécifiées dans le manuel du parfait bricoleur, au risque de se faire il ou elle disqualifier du concours du meilleur gardien(ne) de l'année voir pire, se faire rayer du bureau des fiabilités.

A partir de là, je suis sur que déjà en vous viennent quelque exemples de situations où l'on vous a laissé sous entendre que vous pouviez venir grappiller impunément quelques miettes de thon albacore alors que c'était du surimi de chez whiskas que Monsieur le gros poisson s'était empressé de vous offrir pour revaloriser son blason d'Homme à l'écoute des problèmes d'autrui(te).
Mais bon...les insignifiances d'en haut devenant forcément des problèmes en bas , comment voulez vous que les fourmilières puissent s'organiser durant l'été si les Reines perdent l'essence et la quintessence de leur premier printemps?

Bon alors...maintenant qu'on a bien foutu la merde partout...ça vous dirait d'être enfin responsable, entreprenant, autonome?...épanoui QUOI!
Apprenons le chinois à l'école, supprimons le latin de l'enseignement, finançons davantage le ou les pouvoirs religieux en place pour palier à la crise islamiste radical puis formons nos enfants à devenir de futurs petits soldats intérimaires de l'international...et au diable la famille!

Mis à part tout cet optimisme que je viens de partager avec vous (ou avec bibi), je crois sincèrement en l'Homme et en son pouvoir d'auto guérison et d'auto dérision nécessaire pour passer les épreuves difficiles...mais les mots semblent vide de substance pour des personnes qui risquent leur vie tous les jours simplement en voulant fouler la terre sans se faire poinçonner au risque de se faire rapatrier vers leur pays d'origine dirigé par un apocalyptique dictateur se prenant pour Dieu et dont aucun Rambo ou James Bond ne peut venir à bout!?

Le changement est dur pour certain et encore plus drastique pour d'autres...
La Terre nous fait payer aujourd'hui toutes les erreurs cumulées et les conséquences de nos actes passés. La rédemption viendra de notre tolérance, de notre intelligence, de notre ouverture, de notre créativité... Quoi que l'on décide, le cycle de la Vie ne nous attendra pas!

                                      

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire